lundi 15 avril 2019



Nos amis parisiens le découvrent avec stupeur, mais nos amis nantais le savent bien depuis longtemps : le toît d'une cathédrale ça brûle comme d'un rien, surtout quand on y fait des travaux !
A droite, le drapeau-hommage à l'incendie qui ravagea le toit de la cathédrale de Nantes en 1972, co-réalisé avec Quentin Faucompré pour Le Voyage à Nantes 2012 (avec l'aimable participation de Sylvain Chantal, et sous le parrainage fortuit de la grande Agnès Varda !)

2 commentaires:

Le MOISSONNEUR a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
OTexier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.