samedi 7 novembre 2009

1 commentaire:

Djeff a dit…

Pourquoi quand tu dessines trois innocentes gouttes elles semblent concentrer toute la lubricité du monde ? Autours du visage de tintin elles n'expriment que la surprise, pourtant.