jeudi 12 mars 2009

3 commentaires:

Lucas a dit…

Ce rapprochement chocolat/merde m'évoque le Monsieur Chocolat/Etron Man de Mathieu Sapin dans son "Supermurgeman". Voilà, j'avais juste envie de dire ça. (et avec un peu de chance, Djeff vient juste de lire du Sapin)

Djeff a dit…

Non mais j'ai lu la semaine dernière un vieux numéro d'art press parlant de BD qui mentionait monsieur Sapin. Pour être honnête le principe de supermurgeman n'avait pas l'air très inspiré. S'appeler Sapin, par contre, quelle réussite

Lucas a dit…

Je suis d'accord, faut passer outre le concept basique du super-héros qui vomit sur ses ennemis. Ce qui est drôle c'est pas ça, c'est l'humour, les dialogues, perso je trouve ça aussi bon qu'un épisode des Simpson. Et artistiquement c'est chouette de retrouver son obsession pour la jungle dans quasiment tous ses livres, ça crée un univers aux riches ramifications, comme qui dirait.